Méthodes de travail et de mémorisation pour réussir vos études

Ces méthodes de travail s’adressent à la fois à des personnes en formation, étudiants, mais aussi à toute personne ayant du travail à effectuer face à un bureau, avec ou non du management, avec ou non de la gestion de projet.

Afin de rendre ces méthodes optimales, je vous expliquerai également comment les intégrer au bullet journal.

La méthode POMODORO

« Pomodoro » veut dire « tomate » en italien. Cette technique de gestion du temps consiste à utiliser un minuteur afin de respecter des séances de travail de 25 minutes.

Le principe est de travailler 25 minutes, puis de faire une pause de 5 minutes. Ce cycle est répété 3 fois et à la fin du quatrième cycle la pause est d’un quart d’heure. Arrêter de travailler en pleine concentration un très court temps puis s’y remettre permet de garder l’attention à son maximum. La pause est importante, et il est également important de respecter le temps de cette pause.

Une méthode de travail pomodoro se présente donc de la manière suivante :

Travail 25 minutes – Pause 5 minutes – Travail 25 minutes – Pause 5 minutes – Travail 25 minutes – Pause 5 minutes – Travail 25 minutes – Pause 15 minutes

Cette séance de travail de 2 heures peut être reconduite une deuxième fois. Cela permet de pouvoir travailler des demi-journées entière en se fatigant moins et en étant très productif et très concentré.

Que faire pendant une pause de 5 minutes ? Allez respirer de l’air frais à la fenêtre, se préparer une boisson chaude ou froide, aller aux toilettes, une séance de cohérence cardiaque, quelques gestes d’étirement ou de yoga etc.

Il est indispensable de couper téléphone et réseaux sociaux afin de rester concentré, sinon la méthode ne fonctionne plus. Toutes vos affaires et votre plan de travail doivent être prêts avant de commencer pour la même raison.

Bien sûr, vous pouvez changer de tâche après chaque pause.

Vous pouvez prévoir vos séances de travail en les programmant dans votre bullet journal en les intégrant aux log et aux daylies.

Pour utiliser cette méthode, je me rends compte que je suis bien moins productive les jours où pour une raison quelconque je ne peux pas l’utiliser.

Le « space learning »

Cette méthode de travail est efficace pour apprendre à long terme. Appliquée tout au long d’une année, elle permet d’éviter des révisions pénibles avant les examens. Par contre, c’est une méthode de travail efficace si elle est pratiquée régulièrement le long de l’année. Pour les langues vivantes, cela permet d’apprendre le vocabulaire une fois pour toutes, surtout si vous la pratiquez régulièrement.

Le principe est simple : il suffit de revoir le cours à 1, 3, 10, 30 et 60 jours après le jour de l’apprentissage des cours qui est le jour 0.

Admettons que vous ayez appris un cours le 30 septembre. Il vous faudra le revoir le 1er octobre, le 3 octobre, le 10 octobre, le 30 octobre, et le 29 novembre.

Vous trouverez ci-joint une feuille A4 que vous pouvez recopier ou imprimer pour l’intégrer en collection dans votre bullet journal. Cliquez ici.

Pensez également à intégrer aux log et aux daylies les séances de travail en space learning.

Les Flash Cards

Les flash cards sont des cartes qui aident à la mémorisation. Le principe est simple : vous fabriquez des cartes (personnellement j’en fais 16 dans un format A4). D’un côté vous écrivez une question, de l’autre une réponse. L’idéal est de les fabriquer dans du bristol, mais personnellement je les fais avec du simple papier à imprimante.

Cela aide à apprendre des langues : d’un côté vous écrivez le mot à apprendre en français, et de l’autre le mot dans la langue choisie. Mais aussi les mathématiques ou la physique : d’un côté le nom d’une formule, de l’autre la formule. Mais aussi la chimie : d’un côté le nom d’un élément avec son numéro, de l’autre son abréviation. L’histoire également : d’un côté une date, de l’autre l’événement de ce jour.

La méthode de travail pour l’apprentissage des flash cards est simple. Vous les mélangez et les tirez au hasard. Vous regardez la question. Si vous connaissez la réponse, vous la posez dans le tas « ok », sinon vous la mettez dans le tas « pas ok ». Après un tour, vous prenez le tas « pas ok », vous le mélangez et recommencez. Vous faites autant de tours que nécessaire jusqu’à ce que le tas « pas ok » soit vide. Il faut connaître les flash cards dans les deux sens, surtout pour l’apprentissage des langues. Il faut être capable de traduire un mot français dans la langue étrangère, et connaître la signification du mot étranger en français.

N’hésitez pas à utiliser le space learning pour ancrer les apprentissages avec vos flash cards à long terme. Le mieux est d’utiliser des boites à compartiments. Vous pouvez utiliser des cartes vierges pour noter la date à laquelle le compartiment doit être revu, et notez bien sur votre bullet journal dans les log et les daylies les dates auxquelles vous devez revoir vos flash cards.

Pensez à lire les autres articles de la section « l’organisation » afin que vos études et vos apprentissages s’intègrent de manière parfaite à votre vie :

http://brigittelukic.com/envie-de-reussir-votre-organisation-pour-la-rentree

http://brigittelukic.com/une-organisation-efficace-le-bullet-journal

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *