Faut-il gérer ou résoudre un problème ?

Plus de problème, c’est la liberté !

Lorsque vous avez un problème, quelle est la meilleure solution ? Le gérer ? Ou le résoudre ?

Imaginez votre vie future. Imaginez qu’elle se passe sans stress et que vous ayez confiance en vous. Imaginez également que tout autre problème psychologique et/ou relationnel que vous avez aujourd’hui ne s’y trouve plus. Qu’est-ce qui changerait au niveau relationnel (amical, professionnel, amoureux) et professionnel ? Au niveau de votre santé ?

Je pense que ce que vous imaginez doit être bien agréable. Maintenant vous allez peut-être me demander comment parvenir à cette vie ? Quels efforts vous allez devoir fournir ?

Cela dépend de la manière dont vous allez vous y prendre. Il y en a deux : gérer un problème, ou le résoudre.

Gérer ou résoudre un problème ?

1) Gérer un problème

Imaginons que votre problème soit le stress. Le gérer est quelque chose de connu, et il existe beaucoup de techniques permettant de le faire avec plus ou moins de succès :

  • méditer régulièrement
  • respiration
  • visualisation
  • EFT (à noter que l’EFT peut être également utilisé pour résoudre le problème)

Donc à chaque fois que le stress apparaît, vous vous efforcez de faire une ou plusieurs techniques pour le faire disparaître. Si votre problème est une colère démesurée par rapport à sa cause, à chaque fois que ce que vous êtes en présence du déclencheur vous devez la gérer.

L’apparition de la colère ou du stress (ou les deux) provoque de la fatigue nerveuse. En plus du temps utilisé à gérer le problème, il y a celui nécessaire à la récupération.

Si le déclencheur (personne, événement) apparaît tous les jours, il faudra alors gérer tous les jours le stress. De plus, souvent des pensées récurrentes (ruminations) sont présentes, ce qui réduit votre disponibilité d’esprit. Au lieu de passer du bon temps avec votre famille, avec vos amis, ou à vous adonner à votre loisir favori tranquillement, vous pensez à ce qui s’est passé, ou à ce qui risque de se passer. Ou vous devez récupérer de la fatigue du jour et allez dormir.

Il y a une solution pour éviter ces situations. C’est la résolution du problème.

2) Résoudre un problème

Cela consiste à s’occuper de sa cause afin qu’il n’apparaisse plus. Ce qui vous dire qu’une fois la cause traitée, vous n’avez plus à gérer le problème car il n’existe tout simplement plus.

Les personnes ou les situations qui vous stressent ne vous stresseront plus. Si vous avez une phobie d’un animal quelconque, vous pourrez arriver jusqu’à aimer sa compagnie.

Les problèmes qui peuvent se résoudre sont nombreux :

  • phobies
  • stress (dont le stress post-traumatique)
  • nervosité
  • comportement colérique
  • confiance en soi
  • timidité
  • libération des blocages

Plusieurs techniques permettent de le faire : PNL, EFT, EMDR, hypnose, TIPI. Chaque personne est unique, les parcours permettant ces résolutions aussi.

Dans la majorité des cas, résoudre définitivement un problème ne prend pas beaucoup de temps. Une ou deux séances suffisent, le plus souvent une seule.

Après avoir réglé le problème, je propose en complément de vivre les sensations physiques et émotionnelles de personnes (réelles ou imaginaires, cela fonctionne pareil dans les deux cas) ayant le comportement inverse. Par exemple pour la phobie des chiens : vivre les sensations de quelqu’un qui aime beaucoup les chiens. Puis je propose d’ancrer ces sensations pour qu’elles soient présentes à chaque fois que la personne rencontre un chien. Pour un consultant qui est stressé par une personne, je propose de vivre les sensations de quelqu’un qui reste détendu en sa présence. Là aussi, je propose d’ancrer ces sensations afin qu’elles soient présentes à chaque rencontre avec la personne déclencheuse du stress.

Le résultat c’est qu’ensuite vous êtes libéré de votre problème, il n’existe plus, tout simplement. Vous n’avez plus à y penser, vous n’avez plus à faire quoi que ce soir pour le gérer. Vous passez à autre chose, à une vie nouvelle.

N’hésitez pas à me contacter en privé ou à laisser un commentaire si vous avez des questions.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *